AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Essentiels du Hello! Pro - Hello! Project Kids (Berryz Kobo & °C-ute)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dr Pepper
兄さん
avatar

Messages : 704
Age : 26

MessageSujet: Les Essentiels du Hello! Pro - Hello! Project Kids (Berryz Kobo & °C-ute)   Lun 27 Juil 2015 - 15:24

Pour que même les fans qui viennent de découvrir le Hello! Pro puissent facilement avoir une vue d'ensemble de chaque groupe et de leurs moments forts au niveau musical, nous avons décidé de créer "Les Essentiels du Hello! Pro" pour vous présenter les chansons qui, selon nous, représentent le mieux chaque groupe et son évolution.

Ici, vous trouverez les essentiels des 2 groupes tirés du Hello! Pro Kids, Berryz Kobo et °C-ute

Berryz Kobo

Les Berryz Kobo sont d'abord créées avec le concept d'un "atelier" dans lequel les Kids pourront chanter, l'effectif changeant à chaque single. Le premier single, Anata nashi de wa ikite yukenai aux accents orientaux et au style urbain, sort donc avec 8 petites filles sur les 15.



Mais l'alchimie des 8 membres du groupe était tellement forte que le groupe garde cette formation pour les singles suivants, à commencer par Fighting pose wa date janai !, une chanson pleine d'énergie et un clip qui met bien en avant les personnalités de chacune.



Suis "Piriri to yukou" chanson qui utilise astucieusement des instruments et des chants traditionnels d'Okinawa pour un morceau estival plein de bonne humeur.



Malgré leur jeune âge, les Berryz offrent des lives de grande qualité et à l'ambiance explosive, avec des chansons comme Yûjô Junjô Oh Seishun



Tsunku offre ensuite au groupe un texte plus sérieux, évoquant les premières amours, avec Koi no Jubaku, qui confirme la popularité et la présence de Risako dans cette première ère du groupe.



Pour le single suivant, le groupe évoque l'état d'esprit des jeunes filles de cette génération dans Special Generation, grand classique du groupe à la ligne de basse terriblement efficace.



Sans s'éloigner de ses thèmes habituels, le groupe revient à un style plus léger avec 21ji made no Cinderella, avec une ligne de basse encore une fois très présente et des cuivres typiquement Berryz.



Puis le groupe a connu son premier, et seul, départ en 2005, celui de Maiha, lui rendant un hommage parmi les plus émouvants de toute l'histoire du H!P avec Bye Bye Mata ne.



Elles nous montrent toute leur folie et tout leur charme dans un Gag 100kai bun Aishite kudasai plein de bruitages loufoques comme on ne peut s'en permettre qu'au Hello! Pro.



Les Berryz frappent ensuite un grand coup avec Jiriri Kiteru qui intègre intelligemment l'Etude Revolutionnaire de Chopin à un morceau puissant et rythmé.



Alors que les filles continuent de grandir, elles s'attaquent à un son plus rock, mais toujours aussi groovy avec l'entêtant Munasawagi Scarlet.



Peu habituées au genre, elles s'essayent ensuite à la ballade avec un Very Beauty à l'ambiance soignée.



Maintenant un peu plus âgées elles marchent dans les traces de leurs grandes soeurs les Momusu avec une reprise de Dschinghis Khan, qui avait inspiré Koi no Dance Site, dans un clip euphorisant et décalé comme seules les Berryz en ont le secret.



La maîtrise acquise par les membres du groupe au fil des années leur permet de s'essayer à un melting-pot de genres typiquement Hello! Pro avec l'indéfinissable Madayade.



L'ère suivante du groupe est marquée par un important tie-up avec l'anime Inazuma Eleven qui donnera plusieurs chansons énergiques et puissantes comme Otakebi Boy WAO ! dans lequel Risako fait la démonstration de toute sa puissance vocale.



Elles continuent également à enflammer les salles de concert avec l'aide de leurs fans, toujours au rendez-vous, avec par exemple Icchome Rock.



Elles reviennent ensuite en force en s'appropriant complètement cha cha Sing chanson taillée pour le live, déjà un classique des concerts du Hello! Pro.



Même devenues adultes, elles sont loin de perdre le grain de folie qu'elles avaient à leurs débuts comme le montre le très fun Succhaka Mecchaka



Alors qu'elles sont en légère perte de vitesse, les Berryz nous démontrent en grande pompes qu'elles sont encore capables de nous surprendre totalement, même après 10 ans de carrière, avec Ai wa itsumo kimi no naka ni morceau incroyable, aux cordes grandioses, aux percussions imposantes, et à l'ambiance unique.



Fières de ce qu'elles ont accompli et sûres de ce dont elles sont capables, elles se permettent même un pied de nez à toutes leurs concurrentes avec Futsuu, Idol 10nen yatterannai desho !? un morceau aux paroles et au banjo impertinents, qui retrace avec émotion le chemin parcouru et leur amour pour ce qu'elles font.



Malheureusement, en 2015, l'agence décide de mettre fin aux activités du groupe et, avant de se lancer chacune vers leurs projets personnels, les Berryz Kobo nous disent au-revoir avec le bouleversant mais plein d'espoir Love together !

_________________

工藤 ピーマン
Revenir en haut Aller en bas
Dr Pepper
兄さん
avatar

Messages : 704
Age : 26

MessageSujet: Re: Les Essentiels du Hello! Pro - Hello! Project Kids (Berryz Kobo & °C-ute)   Lun 27 Juil 2015 - 18:24

°C-ute

Ajoutant une Hello! Pro Egg aux 7 Kids qui n'avaient pas été choisies pour les Berryz Kobo, les °C-ute commencent en indies avec Massara Blue Jeans, morceau utilisant la formule basse très présente + cuivres en folie et qui est toujours un des grands classiques du groupe



Toujours en indie, elles font honneur à leur nom avec un Ookina Ai de motenashite extrêmement mignon et entêtant.



C'est dans un style toujours aussi "cute" qu'elles accèdent au major avec Sakura Chirari, Megumi ayant quitté le groupe en cours de route, confirmant la place d'Airi au centre du groupe.




Mais, rapidement, c'est par leurs lives survoltés que les °C-ute vont attirer l'attention, et c'est la face B de leur premier single, Jump, qui marquera presque plus les esprits, de par l'énergie qu'elle dégage en live.



Mais il ne suffit que de 3 singles pour qu'elles nous affirment qu'elles ne sont "plus des enfants" dans Tokaikko Junjô, un morceau électro explosif très surprenant pour le groupe à l'époque, mais qui restera un grand classique présent à quasiment chacun de leurs lives, pour notre plus grand bonheur.



Les °C-ute ont également la particularité de cacher la plupart de leurs hits dans leurs albums comme Akogare My Star et sa dance qui fait toujours mouche en live.



La plupart des singles du groupe par la suite conserveront ce style assez adulte, comparé aux Berryz, comme par exemple dans Forever Love



Le groupe connaîtra 2 départs relativement rapides, ceux de Erika et Kanna, pour enfin atteindre la formation à 5 qui se montrera très efficace sur les singles suivants, en particulier Dance de Bakoon !, chanson aux accents un peu rock, terriblement fun en live.



Les face B continuent d'être de grande qualité, comme Seishun Song, chanson "à towel", grand moment de proximité avec le public qui a clos bien des lives du groupe.



Cette nouvelle formation à 5 excelle dans des morceaux electro rapides et adultes, comme l'excellent Kiss me Aishiteru, aux chorégraphies sexy et maîtrisées...



...Sans pour autant être enfermé dans ce style, revenant parfois à un style plus mignon, comme avec Sekai ichi Happy no Onna no ko, chanson encore une fois pensée pour le live, portée par une guitare et une basse au rythme irrésistible.



C'est également à cette époque que les lives des °C-ute atteignent un niveau remarquable, toujours plus énergiques et proches du public, grâce à des chansons comme Chô Wonderful...



Ou alors le survitaminé Iza, Susume ! Steady Go ! grand moment de partage entre les °C-ute et leurs fans.



Mais c'est avec l'incroyable Midnight Temptation véritables expérience en live, que les °C-ute montrent toute leur puissance sur une scène.



Faisant maintenant preuve d'un professionnalisme à toute épreuve les °C-ute s'illustrent dans Aitai aitai aitai na" morceau étonnant mélangeant electro, riff agressifs, et choeurs envoûtants.



La face B de ce single, Kanashiki Heaven marquera aussi les esprits, de par la maîtrise vocale d'Airi et Chisato, au point de ressortir en single quelques années plus tard.



Commençant à connaître un succès conséquent en dehors même du cluster des fans du Hello! Pro, les °C-ute assument pleinement leur coté adulte et sexy avec Crazy Kanzen na Otona au rythme prenant et aux costumes très osés.



Mais encore une fois, la face B, The Treasure Box, un morceau rock à vivre en live, est tout aussi remarquable, si ce n'est plus.



Aujourd'hui, les °C-ute continuent à évoluer dans ce style très mature, tout en proposant parfois des morceaux surprenants comme le virtuose I miss you qui démontre tout le professionnalisme des membres du groupe.

_________________

工藤 ピーマン
Revenir en haut Aller en bas
 
Les Essentiels du Hello! Pro - Hello! Project Kids (Berryz Kobo & °C-ute)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Essentiels du Hello! Pro - Hello! Project Kids (Berryz Kobo & °C-ute)
» Règlement
» Dizy Project
» Patrick Bonnifet "The Jojusong Project" 2010 (La Chronique)
» 2000-2010 en quelques disques essentiels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hello! Fan Club :: Hello! Project :: Hello! Pro général, OG et Hors-H!P-
Sauter vers: